Une seconde pour une critique de film ? (je vous en propose des tonnes)

Le gout des autres

Le gout des autresLe patron d’une société, un homme à la limite du beauf tombe amoureux d’une actrice de théatre. Il va tenter, en essayant de s’intégrer dans son monde, de la séduire…

En nous montrant le cercle fermé des artistes, Agnès Jaoui rèussit très bien à transmettre les principales caractéristiques de ce milieu d’extérieur si ouvert. Car Bacri, en jouant ce rôle de patron d’entreprise pépère et loin de ce milieu va représenter les ignorants, les ‘monsieur tout le monde’ qui tentent parfois de s’insérer dans un milieu dans lequel ils ne connaissent pas grand chose.

L’interprétation est sans aucun doute le maillon central du film, et la qualité de celle-ci permet de s’insérer peu à peu dans l’ambiance du film, malgré un choix de bande original des plus douteux.
Evidemment Bacri, bien que dans un rôle de grincheux qu’il connait bien, s’en sort très bien, tout comme Jaoui qui a écrit et réalisé le film. Chabat est bon dans son rôle de naîf, entre le ‘brave type’ et le ‘pauv’ gars’, mais c’est surtout Lanvin qui se fait remarquer par son jeu tout en finesse…une redécouverte.

On retiendra donc un film très « français » dans son thème et dans sa réalisation (lente et relativement classique), mais qui sort du lot très largement, grâce à un certain humour, assez décalé, et grâce à une interprétation très adroite.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :